Les rues n’appartiennent en principe à personne

Metteur en scène : Lola Naymark
Metteur en son : Mélanie Péclat
Vidéaste et photographe : Jérémie Dru
Scénographe : Anne Lezervant

 

De ville en ville, nous rencontrons pendant toute une année des habitants pour les interroger sur le rapport à la rue. Suivez-nous :

PARCOURS  1 #Paris15ème

PARCOURS 2 #DunkerqueCentre

PARCOURS 3 #DunkerqueMôle 1

PARCOURS 4 #DunkerqueRosendaël

PARCOURS 5#Loos-en-Gohelle

 

Les rues n’appartiennent en principe à personne  est une enquête théâtrale et poétique sur le lien intime qui nous relie à une ville, à un quartier. Le projet se divise en deux temps :

1/Déambulations sonores au casque

Un casque sur les oreilles, les spectateurs (re)découvriront un quartier guidés par la voix de quatre de ses habitants. Quatre témoins qui nous auront parlé de leur rapport à ces rues. Une promenade d’environ 45 minutes qui aboutit à un lieu d’échange et de rencontre, pour se poser ensemble la question : A qui appartiennent les rues?

2/Spectacle (création automne 2018)

Pour saisir la ville d’aujourd’hui, nous arpenterons une cité fictionnelle d’où surgissent toutes les voix recueillies lors des déambulations.  Une parole brute, des témoignages, mêlés à la langue plus écrite de Georges Perec dans Espèces d’espaces. Une parole en marche. Cette ville sera racontée par un duo acteur-musicien et un vidéoprojecteur.

 

 


Télécharger le dossier